Les personnes à mobilité réduite (PMR) doivent bénéficier d’un aménagement spécial adapté à leur situation. En raison de leur handicap, l’installation de leurs équipements à la maison doit tenir compte de plusieurs éléments. Vous souhaitez savoir comment aménager la maison d’une personne à mobilité réduite ? Cet article vous renseigne.

Adapter la maison au handicap

Pour garder une personne à mobilité réduite à la maison, il est important d’adapter son logement à sa situation de handicap.  En effet, l’aménagement du domicile des handicapés nécessite plusieurs travaux. Une toilette pmr nécessite un aménagement particulier. Toutes les pièces du domicile doivent être repensées afin de faciliter le quotidien de la PMR. En premier lieu, vous devez rendre plus spacieux les espaces de la maison. Ceci permettra une bonne circulation de la personne handicapée surtout lorsque cette dernière est en fauteuil roulant. En second lieu, vous devez faire attention à la hauteur des meubles et équipements installés dans la maison. Ils doivent être assez proches afin de faciliter l’autonomie de la personne handicapée. Les équipements doivent être installés de sorte à permettre à l’intéressé de les utiliser facilement.

Aménager chaque pièce pour une PMR

Pour installer des équipements adaptés aux personnes handicapées, il est important de savoir la marche à suivre en fonction de chaque pièce.

L’aménagement général des pièces

D’une façon générale, il est important de savoir que vous ne devez pas surcharger les pièces avec des meubles inutiles. Il en est de même pour tous les superflus qui ne sont pas essentiels pour la personne handicapée. En ce qui concerne la taille des meubles, il est préférable d’opter pour des petites tables. Les portes installées doivent être coulissantes ou escamotables. D’un autre côté, certains équipements peuvent être programmés à distance. La personne handicapée devra juste utiliser des télécommandes pour actionner les volets roulants par exemple.

Par ailleurs, vous devez savoir que les maisons de plain-pied sont les plus recommandées pour ces travaux. En effet, elles s’apparentent facilement à une situation de handicap. Dans le cas contraire, il est également possible de trouver des solutions. Il s’agit de prévoir:

  • L’installation d’un monte-escaliers ou une chaise montante ;
  • La mise à disposition d’un siège fixé à une rampe pour passer d’un étage à un autre (ce dispositif est télécommandé) ;
  • l’installation d’une plateforme élévatrice.

Ces différents équipements vous permettront de faciliter la vie aux personnes à mobilité réduite.

L’aménagement d’une cuisine pour une PMR

Dans un premier temps, vous devez mettre en place une cuisine ouverte. Cette dernière sera plus simple à utiliser pour une personne à mobilité réduite. Dans un second temps, un évier suspendu est une bonne option pour les personnes en fauteuil roulant. Aussi, le plan de travail installé à la cuisine doit être réglable. De cette façon, la personne handicapée pourra la régler selon ses besoins. La hauteur est un détail que vous devez toujours prendre en compte. Les différents appareils électroménagers doivent être facilement accessibles.

L’aménagement de la salle de bains et des toilettes

Les salles de bains et les toilettes sont des pièces importantes pour les personnes handicapées. Vous devez les aménager d’une façon spéciale. Il est donc conseillé d’installer des équipements adaptés, notamment :

  • une baignoire à porte ;
  • une douche à l’italienne ;
  • des barres de soutien ;
  • un lavabo suspendu (entre 90 et 130cm du sol de préférence) ;
  • un WC surélevé ;
  • des serviettes, savons, poignées ou distributeur de papier-toilette à portée de main.

La mise en place de ces différents équipements permettra d’aménager des espaces pratiques adaptés aux handicapés. Par ailleurs, l’installation du matériel adéquat ne se limite pas qu’à l’intérieur. Les travaux effectués à l’extérieur peuvent également contribuer à améliorer le quotidien d’une personne à mobilité réduite. Vous pouvez par exemple mettre un revêtement spécial et libérer de l’espace pour lui permettre de circuler en toute sérénité. Aussi, il serait intéressant de supprimer les marches qui pourraient gêner sa circulation. Vous devez également prévoir les espaces afin de permettre à la PMR de sortir et d’entrer facilement dans une voiture si vous disposez d’un garage.

Comment installer les équipements adaptés aux personnes handicapées ?